L’histoire d’un accompagnement par un cabinet de conseil : le témoignage de Maxence Baey, dirigeant des ETS Baey

Partagez

Le 29 novembre 2022, nous avons réalisé un webinaire en partenariat avec Bpifrance sur l’intérêt de se faire accompagner dans sa démarche RSE. A cette occasion, nous avons reçu Maxence Baey, dirigeant des Etablissements Baey, une PME de Picardie spécialisée dans l’aménagement intérieur sur-mesure. Ils ont installé plus de 30 000 cuisines au cours de leurs 31 ans d’existence et cette entreprise familiale n’a pas cessé de se développer pour rassembler aujourd’hui 171 collaborateurs, répartis sur des métiers divers et variés mais tous rassemblés sous le même étendard et les mêmes valeurs. Dans cet article, nous vous racontons leur parcours dans la RSE et leur expérience en tant qu’entreprise accompagnée en se basant sur le témoignage apporté par Maxence Baey à l’occasion du webinaire.

Le plan « Nouvelle vision 2025 »

La décision de se lancer dans une démarche RSE s’est d’abord inscrite dans leur plan « Nouvelle vision 2025 » formulé par le CODIR. L’idée, c’était de réfléchir au sens qu’ils veulent donner à leur activité. Une entreprise qui incarne les valeurs qui sont portées individuellement par les collaborateurs qui la composent gagne en attractivité et consolide sa marque employeur. Chez les Etablissements Baey, il existe beaucoup de métiers très différents, et ce sont souvent les valeurs communes et le sens qu’on donne au travail qui permettent à des équipes si différentes de se fédérer et de rester unis. Sans oublier que des collaborateurs qui sont fiers de faire partie de l’entreprise sont susceptibles d’y rester, et les nouveaux arrivants sur le marché de l’emploi privilégieront de plus en plus les entreprises qui ont les meilleures pratiques. Partant de ce constat, les ETS Baey en ont conclu que le meilleur moyen de mettre en place cette stratégie, c’est en passant par une labellisation.

Le choix du cabinet de conseil

S’en est suivi une discussion avec 2 conseillers de Bpifrance pour décider de quel label choisir et de comment procéder pour atteindre leur objectif. Le premier point qui est clairement ressorti de ces échanges, c’est qu’il fallait raisonner méthodiquement et ne pas se laisser emporter par une vision braquée sur l’obtention d’un label. Il faut d’abord passer par les fondamentaux, c’est-à-dire réfléchir sur les valeurs de l’entreprise, la raison d’être et la vision long terme. Ils leur ont ensuite conseillé de se faire accompagner par un cabinet de conseil pour pouvoir défricher tous ces sujets efficacement et bénéficier d’une vision externe portée par des experts.

Après avoir audité 3 cabinets, le choix s’est rapidement porté sur Entreprises engagées. Nous leur avons apporté le support qu’ils recherchaient en abordant la mission de manière structurelle et pragmatique, ce qui selon les ETS Baey a été et est encore déterminant dans la bonne conduite de la mission.  Si les ETS Baey avaient déjà quelques notions en RSE, nous avons notamment beaucoup travaillé sur les questions de gouvernance, un pilier de la RSE qu’ils avaient du mal à appréhender à eux seuls.

Le rôle d’Entreprises engagées

Entreprises engagées les ont accompagné et assisté tout au long de leur démarche, qui est d’ailleurs encore en cours à l’heure actuelle, en partant des valeurs jusqu’à la question de l’engagement des équipes opérationnelles. Parmi les 171 collaborateurs de l’entreprise, tout le monde n’est pas équitablement sensible au sujet de la RSE. C’est un domaine difficile à appréhender, en particulier pour les travailleurs sur le terrain, en magasin ou sur les routes, qui ont tendance à être moins connectés aux enjeux stratégiques et de gouvernance. Mais chez Entreprises engagées, nous considérons qu’il est primordial que tout le monde soit partie prenante de la transformation. Nous avons donc préconisé la mise en place d’un système d’ambassadeurs, avec un ambassadeur par métier et par zone géographique pour faire remonter le travail accompli, communiquer sur le projet et sensibiliser tout le monde à la RSE. L’approche n’a donc pas été verticale mais plutôt horizontale, et selon Maxence Baey, c’est cette approche non hiérarchique qui a permis à tout le monde de s’intéresser au sujet et a largement facilité l’embarquement des équipes.

L’accompagnement a aussi permis aux ETS Baey de retravailler l’objectif même de leur projet et de recalibrer leur vision. A l’origine, la certification B Corp était celle envisagée par le CODIR, mais au fur et à mesure des échanges avec Bpifrance et Entreprises engagées, leur choix s’est redirigé vers le label Engagé RSE proposé par l’AFNOR. C’est un label qui valorise la démarche d’amélioration continue et qui se base sur la norme ISO 2600, le référentiel par excellence de la RSE. Là encore, le choix du label ou de la certification est évidemment une étape primordiale à la démarche RSE, et l’accompagnement par des experts est un bon moyen de s’assurer de prendre la bonne décision.

Et la suite ?

A l’heure actuelle, le processus de labellisation des Etablissements Baey est en bonne voie. Il reste encore du travail, mais il y a bon espoir que leur objectif sera atteint si l’on se fie aux efforts fournis et aux progrès effectués jusqu’alors. D’après Maxence Baey, l’accompagnement a permis d’envisager le sujet d’une manière différente de ce qu’ils auraient fait s’ils avaient été seuls. Bpifrance et Entreprises engagées ont apporté un recul et un pragmatisme qu’il n’est pas évident d’avoir quand on a la tête dans le guidon. C’est parce que nous avons travaillé ensemble que nous sommes arrivés où nous en sommes aujourd’hui.

Malgré tout, il est important de garder en tête que la RSE ne s’arrête pas aux labels. C’est une démarche d’amélioration continue. On peut toujours mieux faire, et c’est d’ailleurs cette idée de se surpasser en permanence que nous trouvons si puissante et porteuse d’un message fort : on peut toujours faire mieux. La première étape, c’est de le vouloir.

Nous remercions les Etablissements Baey d’avoir accepté de témoigner à l’occasion de notre webinaire et nous espérons que leur retour a su être éclairant. Si vous êtes intéressé par nos services d’accompagnement, contactez-nous ou consultez Nos Offres pour plus d’informations.

D'autres actualités à la Une

Newsletter