Les objectifs du Pacte mondial des Nations Unies

Partagez
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Le Pacte mondial (ou « Global Compact ») a vu le jour en 2000 à l’initiative de l’ancien Secrétaire général des Nations Unies Kofi Annan. Il vise à faciliter la coopération entre entreprises, pouvoirs publics et associations pour « contribuer à une économie mondiale plus durable et plus intégrante ».
En 2021, 170 pays ont rejoint le Pacte mondial. A travers leurs activités, les entreprises doivent respecter les 10 principes du Pacte autour des droits de l’homme, du travail, de l’environnement et de la lutte contre la corruption.

Les 10 principes du Global Compact à appliquer

Droits de l’homme :

-Promouvoir et respecter la protection du droit international relatif aux droits de l’homme
-Veiller à ne pas se rendre complices de violations des droits de l’homme

Droit du travail :

-Respecter la liberté d’association et reconnaître le droit de négociation collective
-Éliminer toutes les formes de travail forcé ou obligatoire
-Abolir le travail des enfants
-Éliminer toute discrimination en matière d’emploi et de profession

Environnement :

-Adopter le principe de précaution face aux problèmes d’environnement
-Prendre des initiatives tendant à promouvoir une plus grande responsabilité en matière d’environnement
-Favoriser la mise au point et la diffusion de technologies respectueuses de l’environnement.

Lutte contre la corruption :

-Lutter contre la corruption sous toutes ses formes, y compris l’extorsion de fonds et les pots-de-vin.

Conditions relatives au Pacte

Le Pacte mondial est ouvert à toutes les entreprises du monde.
Si elles sont adhérentes, il leur faut justifier la mise en application des principes dans un rapport annuel intitulé « Communication sur le Progrès ». Les 13 000 entreprises participantes (dont 1500 françaises) soutiennent financièrement les missions menées par l’ONU, proportionnellement à leur chiffre d’affaire. Celles qui sont signataires n’ont pas l’obligation de contribuer. Chacune doit s’engager à atteindre les Objectifs de Développement Durable.

Pourquoi rejoindre Global Compact France ?

« 89 % des dirigeants d’entreprise considèrent que l’engagement à la durabilité a un réel impact sur leurs activités. »

Site des Nations Unies

La progression des entreprises est publiée sur le site Internet du Pacte mondial ce qui accroît la visibilité.
Une image qui s’améliore grâce au logo Global Compact apposé à la propre identité visuelle de l’entreprise est un signe de légitimité.
De nombreux outils et conseils sont à la disposition des dirigeants, responsables RH et RSE qui sont aussi invités à des événements.

Programmes d’actions pour atteindre les ODD

-mettre en œuvre des partenariats intersectoriels à long terme : mutualiser des ressources et des compétences de plusieurs secteurs est bénéfique à la société.

-s’appuyer sur des réseaux locaux : il en existe 70 qui permettent un ancrage territorial du Pacte mondial.

-promouvoir le dialogue et l’apprentissage : dans une logique d’amélioration continue, apprendre les uns des autres via des échanges constructifs  incite chaque acteur à être toujours plus responsable.

-faire évoluer les politiques : des groupes de travail spécialisés étudient des problématiques mondiales comme le réchauffement climatique et tentent de trouver des solutions.

Pour approfondir vos engagements durables, vous pouvez adopter une politique RSE. N’hésitez pas à contacter Entreprises engagées pour vous aider.

D'autres actualités à la Une

Newsletter