logo ecovadis

Comment obtenir une note EcoVadis ?

Partagez

EcoVadis est un organisme de notation français, née à Paris en 2007. De 2008 à 2009 il évalue 4000 entreprises. En 2021, c’est 90 000 entreprises qui sont passées par EcoVadis afin d’évaluer leur performance RSE. Elle est co-dirigée par Frédéric Trinel et Pierre-François Thaler. Les enjeux de la RSE commencent à préoccuper de plus en plus d’entreprises, ce qui permet d’augmenter le nombre de notes EcoVadis attribuées chaque année.

Sur quoi porte l’évaluation ?

L’évaluation tient d’audit sur les thèmes suivants :

  • L’Environnement
  • Le Social & Droits de l’Homme
  • L’Éthique
  • Les Achats Responsables.

Ce sont les 4 piliers composant l’attribution de la note. Il faut tout d’abord s’inscrire sur le site d’EcoVadis, pour ensuite remplir un questionnaire. Il est adapté à la taille de l’entreprise, à sa géographie (où est située l’entreprise), à son secteur d’activité etc…

Un coefficient est attribué à chaque pilier cité précédemment donc les volets et leur pondération est adaptée.

L’évaluation et l’attribution de la note portent sur les piliers donc les politiques mises en place, les actions et les résultats. La politique mise en place par exemple peut désigner la rédaction d’une charte éthique (politique anti-discrimination, procédure d’alerte) les actions des actes concrets (cela désigne les mesures pour le bien-être au travail, le recyclage des déchets etc.…). Quant aux résultats, ils portent principalement sur des chiffres réels, des indicateurs afin de suivre l’efficacité des actions et la progression: combien d’énergie l’entreprise a-t-elle économisé ? Le résultat du calcul de ses émissions ?

Que résulte-t-il de l’évaluation ?

Lors du remplissage du questionnaire, EcoVadis demande que l’entreprise fournisse des documents de preuve pour justifier chacune de ses réponses. Ensuite, les experts EcoVadis vont examiner les réponses et les documents afin de déterminer une note, allant de 0 à 100. Une médaille est attribuée à partir de 47 points, les nouveaux critères de 2022 étant les suivants :

  • Bronze : l’entreprise a obtenu entre 47 et 45 points
  • Argent : l’entreprise a obtenu entre 56 et 66 points
  • Or : l’entreprise a obtenu entre 67 et 74 points
  • Platine : l’entreprise a obtenu entre 75 et 1000 points : lire Nos conseils pour décrocher la médaille Platine .

La médaille est donnée dans un kit de communication. Avant de se lancer dans le remplissage du questionnaire il faut choisir son type d’abonnement : 1 an ou 3 ans. Le prix diffère selon l’abonnement choisi. Cela concerne la réévaluation de l’entreprise qui est à refaire tous les un ou trois ans.

Comment obtenir une bonne note EcoVadis ?

Idéalement, il est important de nommer une personne chargée du projet, de constituer des équipes qui travaillent sur chacun des piliers de l’évaluation. L’appel à un cabinet de conseil pour faciliter les démarches et également préconisé. En effet, de nombreuses entreprises mettent en place des actions dans leur entreprise mais n’ont pas conscience au moment de l’évaluation qu’elles font parties d’une démarche RSE et perdent donc des points inutilement. Ainsi, il est important de les identifier. La réévaluation doit également être anticipée, environ 3 à 4 mois avant.

De plus, EcoVadis demande des documents conformes : le logo de l’entreprise doit apparaitre sur ces derniers etc. Dans le cas contraire ils peuvent être refusés par EcoVadis pour contrer les fraudes.

Toutes les actions de l’entreprises réalisées dans le cadre de la RSE doivent donc être mises à l’écrit.

Entreprises engagées est un cabinet de conseil qui accompagne les entreprises dans leur démarche RSE ainsi que dans la notation EcoVadis et B Corp. Ainsi, l’expertise des consultants est clé dans l’acquisition d’une médaille EcoVadis.

Si vous souhaitez vous obtenir une note EcoVadis, n’attendez plus et contactez-nous afin d’être accompagnés dans votre démarche !

D'autres actualités à la Une

CSRD et double matérialité : vers une nouvelle ère du monde de l’entreprise

e texte de la CSRD pourrait marquer un virage décisif dans notre course vers un monde durable. Cette directive vise plus de 50 000 entreprises, en se concentrant en priorité sur celles qui ont le plus d’impact (des plus grandes aux plus petites). C’est un bon premier pas, mais nous restons loin de la ligne d’arrivée. Le champ d’action de la CSRD est donc voué à s’élargir si nous voulons relever les défis qui nous attendent. Il y a fort à parier qu’une dichotomie naîtra, entre ceux qui subissent la législation et ceux qui l’auront anticipée. Inutile de préciser que ce sont ceux qui l’auront anticipée qui ressortiront les grands gagnants de cette transition.

> Lire la suite

Newsletter