Vers plus de dialogue social et de coopération

Partagez
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La RSE se matérialise en partie par de meilleures relations avec les parties prenantes. Parmi elles, le secteur associatif mène de nombreuses actions utiles à la société et néanmoins peu valorisées. Il est grand temps de faire connaître ces structures encore dans l’ombre.
Elles s’attachent à faire mieux avec moins pour respecter les contraintes budgétaires qui sont aussi des freins. Les entreprises ont un rôle à jouer dans le développement des associations, en leur apportant un soutien qu’il soit financier, matériel ou formateur.

Différentes formes de mécénat d’entreprise

« 3,5 milliards d’euros sont alloués au mécénat annuellement. Néanmoins, la proportion d’entreprises mécènes en France reste de 9% .»

Selon Admical, association pour le développement du mécénat industriel et commercial.

De 2010 à 2020 le nombre d’entreprises mécènes a quadruplé et le montant des dons ne cesse de croître. Un quart des PME a d’ailleurs déjà mis en place une politique de mécénat.

-le mécénat financier domine car il est pratiqué par 92% des entreprises.

Les autres formes de mécénat sont tout aussi remarquables et créatrices de valeur mais moins généralisées.

-le mécénat en nature : il consiste à offrir des biens ou services à une organisation sans but lucratif. 39% des entreprises y ont recours. Peu coûteux, il comprend aussi le mécénat technologique.

-le mécénat de compétences : le personnel apporte son expertise sur un projet d’intérêt général. 20% des entreprises mécènes optent pour ce type de mécénat.

Valorisation des compétences liées au bénévolat associatif : vers le bénévolat d’entreprise

Pour augmenter le pourcentage d’entreprises mécènes, les recruteurs devraient considérer les aspirations des jeunes collaborateurs. Ceux-ci aimeraient peut-être concilier leur activité professionnelle avec celle de bénévolat. Relier ces deux secteurs au lieu de les cloisonner aurait l’avantage d’incarner les valeurs de solidarité au sein de l’entreprise.

Par exemple, le Congé Solidaire imaginé par l’ONG Planète Urgence propose aux salariés de prendre du temps sur leurs congés personnels pour partir en mission humanitaire. Pour la réaliser, un financement de 2500€ et déductible à 60% est à prévoir.

Pour encourager vos collaborateurs à donner de leur temps, n’hésitez pas à faire appel à France Bénévolat qui met en relation les entreprises et les associations. De nombreuses missions sont proposées notamment en ligne via Bénévol’GO !
Le bénévolat d’entreprise doit être intégré dans toute l’entreprise ce qui implique une bonne communication en amont mais aussi sur les actions effectuées par les salariés.

Des études montrent l’existence d’une corrélation entre mécénat et formalisation d’une politique RSE. Vous souhaitez être accompagnés par des experts fiables ? Contactez Entreprises engagées.

D'autres actualités à la Une

Newsletter